WAN-IFRA Logo
by Specta F.Baby in
Buzz


UN déclaration Dans un communiqué conjoint du 2 août, les trois plus grandes associations de médias du Brésil ont signalé leur engagement envers l’État de droit et les décisions de l’électorat, qui sont supervisées et soutenues par le système de justice électorale internationalement reconnu du pays.

L’Association brésilienne des radiodiffuseurs et télédiffuseurs (ABRT), l’Association nationale des éditeurs de magazines (ANER) et l’Association nationale des journaux (ANJ) ont déclaré dans un communiqué commun qu’elles “soutenaient l’importance de l’activité large et indépendante d’un presse. Dans la lutte contre la désinformation qui mine la démocratie. Que de mal”.

La déclaration a souligné que ce n’est que dans un environnement de liberté politique, avec des institutions fortes et le plein respect de la Constitution, que les Brésiliens peuvent être servis par les médias avec les processus nécessaires de démocratie et d’accès à l’information et de transparence.

Il a dit qu’il n’y a pas de démocratie sans liberté de la presse. et ont Sans démocratie, pas de liberté de la presse, qui suppose une État de droit basé sur le respect des résultats des élections », indique le communiqué.



Source link

Share Post:

Related Posts

No Comments

Leave a Reply